2.jpg

Mon grand-père le dragon
Fahrenheit 451 raconté aux enfants

Création 2022

d'après Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

spectacle tout public dès 8 ans

production Collectif Dromolo

coproductions & soutiens Théâtre l'Astronef, Marseille (13)

adaptation du texte

& mise en scène Boris Alessandri
avec
Lucas Challande
musique Joris Dispa
costumes Claire Berry

Le mot de Boris :

          J’adore les bibliothèques. Étymologiquement « coffre, armoire à livres » elles sont
dans l’imaginaire tout à la fois grandioses ou incendiées comme celle d’Alexandrie, poussiéreuses et pleines de secrets inavouables, comme dans Le nom de la Rose, hantées dans SOS Fantômes ou le point de départ d’aventures merveilleuses et de trésors enfouis comme dans Indiana Jones. Quand ma petite sœur est née, je lui ai fait très vite une carte de bibliothèque afin de pouvoir emprunter pour mon compte le double de bandes dessinées, que j’entassais dans un sac de sport et avais du mal à porter, profusion, boulimie, ma petite orgie de planches de B.D. qui m’accompagnaient dans mes aventures imaginaires...
         Dans un monde plus réel, ce sont aussi des lieux ressources, gratuits, où l’on croise des personnes très différentes, pour ne pas dire des personnages. Bien des fois on peut passer de longues et excellentes journées au sein de ces lieux toujours accueillants, silencieux, familiers même. Ils participent sans aucun doute à tenir éloignés les prédictions terrifiantes de Fahrenheit 451.

 

          Imaginez que l’on vienne mettre le feu à vos livres, chez vous. Imaginez un monde
où la vie entière est sous contrôle. On pense à de la science-fiction et puis soudain, cela ne semble plus si lointain. Dans le monde réel, comme dit Ray Bradbury,

« Il y a plus d’une façon de bruler un livre. »


         Fahrenheit 451 est un texte contemporain, les grandes préoccupations de notre époque s’y trouvent : la coupure des humain·es avec leurs racines, les liens complexes entre progrès, technologie et bonheur ou encore la violence comme réponse récurrente au mal-être.
         Adapter le roman de Ray Bradbury pour le jeune public c’est participer à empêcher cette terrible fiction de prendre le pas sur la réalité.

 

          En un marathon de théâtre joyeux mais pas toujours drôle, au milieu des livres,
Mon grand-père le dragon déploie la lecture dans un moment de spectacle vivant.

agenda